Accueil arrow Paramédical arrow Orthopédie arrow Grand appareillage
Grand appareillage | Print |

Poussières, bruit, émanation de composés organiques volatiles, et odeurs sont les nuisances inhérentes à chaque atelier dédié à la conception d’appareils orthopédiques. Que ce soit au niveau de la salle de moulages, pour réaliser des empreintes avec prise de mesures ou en salle d’essayage pour des prises de mesures et retouches éventuelles.

Le travail qui est effectué à partir de matériaux bien spécifiques à cet usage (plâtre, mousse PE, résine PU, tricot de verre ou de carbone, voire de l’acier ou de l’alu, etc… ) permet de produire des orthèses (appareillage de maintien ou de correction appliqué sur le membre déficient) et des prothèses (appareillage de remplacement d'un membre, suite à une amputation accidentelle ou médicale).

La manipulation de ces produits dangereux représente autant de risques pour la santé que leur toxicité est avérée et souvent indiquée au niveau de leurs emballages.

D’où l’importance à accorder au niveau de l’atelier :

  • par poste de travail (nature du polluant : poussières ou émanation de colle)
  • par zone de stockage avec des armoires de sécurité
  • par approche globale du local et de ses caractéristiques (ventilation d’ensemble)

    Retrouvez ci-contre à droite, dans le menu rouge,
    la gamme de produits adaptés à votre secteur d'activité...

  •  

    Contexte règlementaire (grand appareillage)


    Le REACH (enRegistrement, Evaluation, Autorisation des substances CHimiques) est un règlement européen qui est entré en vigueur au 1er juin 2007 dans le but d'améliorer la législation européenne concernant la protection de la santé humaine et de l'environnement.
    Ce règlement repose sur le principe qu'il incombe aux fabricants, aux importateurs et aux utilisateurs en aval de veiller à fabriquer, à mettre sur le marché ou à utiliser des substances qui n'ont pas d'effets nocifs pour la santé humaine ou l'environnement. Ses dispositions reposent sur le principe de prévention. (Titre I - art.1)
    Fiches de données de sécurité (FDS) : c’est le document de base demandé par les autorités et les utilisateurs de produits chimiques pour la prévention du risque chimique.
    Une fiche de données de sécurité doit accompagner tout produit chimique lorsqu'il est mis sur le marché afin que l'utilisateur final puisse clairement identifier les risques pour la santé des individus, l'environnement et le transport.
    WA CREATIVE : Web Agency & Creative Print - Paris