Accueil arrow Paramédical arrow Prothèse dentaire arrow Aspiration centralisée
Aspiration centralisée laboratoire prothèse dentaire | Print |

Selon le nombre de postes de travail, détermine l’aspiration la mieux adaptée, intégrant le diamètre de tuyauterie, la longueur du parcours, le nombre de coudes et le type d’établi, en partant de la configuration de votre local et de vos besoins, aucune installation n’étant identique.

Aspiration centralisee
(Cliquez sur l'image pour zoomer)


Nous pouvons étudier des configurations allant jusqu’à plusieurs postes de travail (> à 12) à forte production de poussières (détoureuse, sableuse, taille-plâtre à sec, scie, poste de grattage).

Nous déterminons les paramètres : puissance moteur, débit d’air, décibels, le type de filtration (charbon actif ou filtration à cartouche + plaque), et le type de déclenchement des bouches d’aspiration ouvertes.
Chaque poste aspiration (plâtre à sec, sableuse, cheville) sera doté d’une vanne de poste et d’une commande vanne (ouverture automatique du clapet d’isolement avec l’utilisation d’une machine et démarrage de l’aspiration).

Quelque soit la configuration de votre laboratoire, l’aspiration des poussières de meulage ne doit pas devenir une gêne ou source d’inconfort, et la solution retenue doit toujours privilégier le plus faible décibel possible, aussi une maintenance facilitée.

Nous consulter.

 

Contexte règlementaire (aspiration centralisée)


Article R.232-5-5 du Code du travail « dans les locaux à pollution spécifique, les concentrations moyennes en poussières totales et alvéolaires de l’atmosphère inhalée par une personne, évaluées sur une période de 8heures, ne doivent pas dépasser respectivement 10 et 5mg/m3/h.
Exemples, pour les éléments en cause, la VME (valeur moyenne d’exposition) ne doit pas dépasser :
1mg/m3pour le Nickel
5mg/m3 pour les poussières de Manganèse et composés
0,5mg/m3 pour le Chrome
10mg/m3 pour l’Aluminium métal 0,002mg/m3 pour le Berryllium et composé
Etc…

Ateliers de fabrication de prothèses dentaires. Edition INRS ED 760, 2002, 18p. Décrets, Arrêtés MINISTERE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES.
Décret no 97-331 du 10 avril 1997 relatif à la protection de certains travailleurs exposés à l'inhalation de poussières siliceuses sur leurs lieux de travail.

Journal Officiel, n° 86 du 12 avril 1997.
Les pneumoconioses, affections broncho-pulmonaires et asthmes dans la profession sont l’objet d’une législation - articles L 461-6 et D 461-1 du Code de la sécurité sociale. Plusieurs maladies à caractères professionnelles des prothésistes sont inscrites aux tableaux des maladies professionnelles (bérylliose, silicose etc…)
WA CREATIVE : Web Agency & Creative Print - Paris